Des formes sculpturales, des volumes nets qu’unissent des lignes définies, imprimant le mouvement : le design éminemment sportif de la Ghibli ravit l’œil, sa forte personnalité, à l’instar de la première Ghibli de 1967, ravit le cœur. La silhouette aérodynamique arbore, à l’avant et à l’arrière, des ailes qui fusionnent avec un volume central pour exalter le dynamisme des lignes.

Le V6 biturbo 3l de la Ghibli s’oriente vers la baisse de la consommation et des émissions, sans pour autant rien enlever à l’esprit sport. De ce fait, le moteur présente non seulement une très grande souplesse, mais aussi une puissance et un couple maximum de référence. Il développe 330 ch (243 kW) à 5 000 tr/min, et dès que la touche Sport est enfoncée, le couple grimpe à 500 Nm entre 1 750 et 4 500 tr/min.

Le comportement dynamique de la Ghibli se fonde sur l’architecture extrêmement sophistiquée du système de suspension. À l’avant, les suspensions à double triangulation adoptent des doubles bras oscillants en aluminium en position relevée pour une tenue de route impeccable, et à l’arrière, un essieu multibras (cinq bras) offre la solution idéale qui allie confort et performance sportive.

La nouvelle Ghibli : un plaisir pour les yeux.. et les oreilles.

La preuve en image, comment ne pas tomber sous le charme?